Chargement

Népal

Localisation

Le projet se déroule dans le village de Gokarneshwar non loin de Katmandu, la capitale, à environ 1400m d’altitude. Ce village peu dense est assez étendu sur le flan des reliefs aux abords de la vallée de Katmandu.

Népal

Climat

De juin à juillet, c’est le début de la mousson où il pleut assez souvent dans l’après-midi jusqu’au soir et parfois toute la nuit. Le matin est souvent dégagé mais arrivé dans l’après-midi, la pluie commence à tomber. Au mois de Juillet, la mousson bat son plein et les précipitations sont nombreuses et très abondantes. Malgré les pluies, il y fait chaud (entre 25 et 40 selon les journées et les zones).

Condition de vie

Presque chaque maison est équipée de douche, de toilette et toutes ont l’électricité. Il arrive de temps en temps que l’électricité saute à cause des fortes pluies ou que l’eau ne s’écoule plus, mais ces cas de figure sont temporaires et pour l’eau très rares.

Népal

Népal

Projet

Le projet consiste à construire une cantine dans l’unique école du village ou tous les enfants vont étudier chaque jour jusqu’à 15h. Chacun d’entre eux mange à l’école, il est nécessaire que l’équipe pédagogique possède une cantine afin de pouvoir nourrir du mieux qu’ils peuvent les enfants. Le projet s’étale sur 6 semaine.
Chaque bénévole que l’association HILAP enverra au Népal sera logé au sein d’une famille avec un, deux ou trois camarades. Les filles sont dans des familles séparées des garçons.

Paysages

Le Népal est un pays très montagneux et se situe entre 500m et 8800m d’altitude environs, ce qui donne des paysages en dents de scie. La période de la mousson est une période très « verte » pour le Népal où les plantes poussent vites. Il y a des lacs, des cascades et de très nombreuses chaînes de montagnes ainsi qu’un grand nombre de parc naturel comme celui de Chitwan : la Jungle.

Népal

Népal

Expérience personnelle

Ce pays est un pays très accueillant envers les européens. Malgré le manque de ressources, ses habitants sont très heureux et généreux. C’est un pays curieux qui a sans cesse envie d’apprendre de nouvelles façons de faire et de penser. C’est aussi un pays extrêmement riche en culture et très dépaysant pour nous, ce qui fait de ce voyage : un voyage culturel, spirituel et très enrichissant.

Burkina Faso

Localisation

Le projet Burkina se déroule dans la ville de Fada-Ngourma qui est la 3ème plus grande du Burkina Faso. C’est une ville très étendue donc toutes les distances sont longues.

burkina

Climat

Deux grandes saisons déterminent le climat du pays :
-De novembre à mai, la saison sèche; caractérisée par la présence de l'harmattan, vent chaud venu du Sahara, entre décembre et février, avec une chaleur importante à partir du mois de mars.
-La saison des pluies s'étend de juin à octobre.

Expérience personnelle

Expérience unique marquée par la découverte d’une culture très différente (présence de marabou, polygamie etc...) et un échange fort avec les locaux (très accueillants et parlant français).

burkina

Condition de vie

Les étudiants sont hébergés au sein d’un refuge créé par Hilap lors d’un projet précèdent. Il dispose de l’eau courante et de l’électricité offrant des conditions d’hygiène correctes pour les étudiants. Les étudiants auront l’occasion de manger pas mal de plats typiques du Burkina Faso.

Projet

Le Collège Hampanli a ouvert en 2014 grâce aux soutiens de CAJJED, d’HILAP et d’Efesia. Il se situe à 3km de Fada N’Gourma sur un terrain de 10 ha. Il accueille actuellement 367 élèves, de milieu principalement ruraux. La plupart des élèves font plus de 15 km/jour en vélo pour aller à l’école. Ils n’ont pas de logement sur place. Le site du Collège est localisé entre 6 villages, ce qui réduit le temps de transport des élèves. Avec la construction du collège, on a rapproché l’école des élèves. La commune a fourni le terrain. L’état contribue en fournissant du personnel qualifié formé par lui-même. Ce personnel est payé à l’heure comme vacataire, sur les 21 professeurs, 19 sont vacataires, 2 sont permanents. Hampanli est le deuxième établissement le moins cher de la région, et le 1er établissement en termes d’accueil des boursiers (50 élèves boursiers financés par CAJJED). Le Collège est l’un des 5 projets portés par l’ADCV. L'ADCV est une association de droit burkinabé active dans l'Est du pays qui soutient des projets dans les domaines de l'éducation, de la protection des jeunes filles, de la santé, de l'eau et de l'agriculture.

burkina

Népal

Paysages

D'une manière générale, le Burkina Faso est le royaume de la brousse et des paysages de savane, si particuliers et reconnaissables, à l'aspect monotone et plat. Cependant, quelques reliefs viennent casser cette monotonie et rendre toute sa beauté à l'ensemble ! Au nord du pays, les dunes d'Oursi constituent un avant-goût de la découverte du Sahara.

burkina

éthiopie

Climat

Début de l’« hiver » aka de juin à août. Au début pas d’averses, puis il pleut peu à peu et pendant un peu plus longtemps. La température est d'une trentaine de degrés la journée, le soir plutôt 17/20. Très agréable pour dormir.

ethiopie

Localisation

Ethiopie, dans la corne de l’Afrique. Au Nord, dans le parc national du Simien, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Proche de 2000m d’altitude, les moustiques n’iront pas vous surprendre ! Le village de quelques 1300 habitants éparpillés sur tout le plateau est accessible par un trek de 10h effectué en deux jours à l’aller. Ce grand village de la région de Mekarebya possède quelques infrastructures comme l’école juste à côté du chantier ou la clinique.

Paysages

Impression d’immensité. Sur les plateaux ont aperçoit la vallée et aussi les autres sommets, que l’on grimpe lors des treks du dimanche. La situation particulièrement isolée du lieu implique une organisation différente des autres projets. En effet, il est impossible d’aller dans une ville pour faire des activités le week-end. Alors nous travaillons le samedi aussi (en général que le matin) et le dimanche est réservé aux treks, nous partons à la découverte de toute la vallée. Puis toute la première semaine est réservée à la partie découverte culturelle. Vous visiterez le pays berceau des religions dans les règles de l’art !

Ethiopie

Ethiopie

Condition de vie

Nous sommes accompagnés par un guide éthiopien, il a l’habitude de travailler avec des touristes de toutes nationalités. Il connait le parc comme sa poche. Il est aussi conducteur de travaux et mentor. Il amène avec lui 2 maçons et un cuisinier. Donc niveau nourriture on est à la bonne enseigne. Pan-cake le matin, pâtes, mouton de temps en temps, injeras (met typique éthiopien), pizza à l’éthiopienne etc... Petit plus, il adapte sa cuisine lorsque quelqu’un est malade. Nous sommes logés dans des tentes, le confort est là tout de même, deux dans une tente de quatre, les matelas sont fournis par le guide. Le « nature call » se fait au grand air et les douches dans la rivière ou sous les cascades lorsque le temps s’y prête.

Projet

Construction d’un refuge dont le but est de développer l’écotourisme en partenariat avec l’association Anima-Africa. Il sera autogéré par les habitants du village. D’une capacité de 10 couchages il pourra abriter les quelques 10000 touristes qui passent à Mekarebya tous les ans. Car à l’heure actuelle leurs seules ressources proviennent de l’agriculture. Or l’érosion devient problématique pour les cultures et le matériel est inexistant, tout est fait à la main ou avec l’aide des animaux et les jeunes du village ambitionnent une meilleure qualité de vie.
Ce projet a débuté en 2015 avec les premiers de l’ESTP. Ils ont construit le module du centre qui servira d’accueil, magasin, salon etc.... L’année dernière et notre année nous avons construit 2 fois 2 chambres. Il reste donc une chambre et les finitions. De plus comme la charge de travail est moindre, des sanitaires sont en projet.
Dans la même démarche de pérennité et partage du projet, les matériaux utilisés (sable, pierres) sont fournis par toutes les familles du village qui en apportent chacune une part. L’architecture du refuge est inspirée des monuments typiques éthiopiens, ils sont circulaires avec les pierres apparentes, pas de parpaings !

Ethiopie

Ethiopie

Expérience personnelle

Le guide parle très bien anglais et fait donc office de traducteur (au début), car les notions d’amharique viendront ;)
Les enfants eux connaissent quelques mots, nous nous apprenions mutuellement les deux langues. Même si nous ne vivons pas avec les habitants nous partageons énormément de moments avec eux. Nous avons assisté à la cérémonie du café, certains donnent un coup de main sur le chantier, foots avec les enfants et les maçons.

Ethiopie

Inde

Climat

25-30° la journée, 15-20° la nuit

inde

Localisation

Sud-Ouest de l'Inde, à 6h de Bangalore ("capitale technologique" de l'Inde). Petite ville dépaysante, de nombreux stands de nourritures, boutiques de tissus, bijoux etc... quelques spectacles de rue (théâtre traditionnel). Les enfants des maisons voisines voudront jouer avec vous tous les soirs !

Paysages/Activités

Très pauvres et rudimentaires, paysages de champs magnifiques face au chantier, villageois très accueillants et reconnaissants (pauses thé avec eux pendant le travail), jeux avec les enfants.
De nombreuses fêtes hindous auxquelles vous serez conviés par la famille : hommage aux divinités, mets traditionnels, couronnes de fleurs et maisons joliment décorées
Weekend : Treks et safaris dans des réserves naturelles, cascades et montagnes, visites de temples, d'un village tibétain etc... Visite de grandes villes également : Goa (la fiesta hippie et l'océan), Bangalore (l'ultra-développée), Mysore (l'authentique) et autres !

inde

inde

Projet

Construction de blocs sanitaires pour le village de Ballenahalli : 1 bloc pour chaque famille. Un des premiers projets montés par Hilap, une dizaine de blocs déjà construits mais il reste encore beaucoup à faire. Possibilité de donner des cours l'après-midi à l'école du village.
But : Palier à l'urgence des problèmes sanitaires particulièrement présents dans la région. Aujourd'hui ce sont les habitants eux-mêmes qui demandent la construction de sanitaires dans le village et qui prennent conscience progressivement de cet enjeu.
Stage ouvrier : Construction des blocs sanitaires depuis les fondations jusqu'aux finitions et à la peinture. Construction en parpaings et mortier, enduits de revêtement. Pose de toilettes turques et création de fosses. 2 maçons et 2 maîtres de stage pour nous encadrer : assez grande autonomie dans le travail. Les matériaux sont locaux ce qui contribue au développement de la région.

Condition de vie

Dodo : par terre sur des matelas épais
WC : toilettes normales (pas turques !!!)
Cuisine : naan, riz, plats épicés végétariens ou au poulet (pas de porc ni boeuf) mais super bon, à manger avec les mains !
Douche : fraîche mais ça fait du bien.
Encadrement sur le chantier : Deux teamleaders, dont un qui parle très bien anglais, super dévoués et qui nous proposent même des activités le weekend. Petits débriefs le soir après le chantier : chacun peut prendre la parole pour exprimer son ressenti sur le travail réalisé, le contact avec les villageois, les améliorations possibles sur le chantier mais également pour poser des questions sur les habitudes culturelles -> pratique de l'anglais

inde

inde

Expérience personnelle

Une grosse claque ! Un pays passionnant, unique, avec des paysages incroyables. Les Indiens sont connus pour être méfiants envers les touristes, y aller en tant qu'humanitaire est donc une chance incroyable : les gens s'ouvrent à vous, ils sont super accueillants, reconnaissants et souriants! On a vraiment l'impression de faire partie de leur famille, ils adorent nous montrer leurs traditions, discuter et rigoler avec nous. Les enfants sont adorables et super vivants, ils viennent tous les jours sur le chantier pour jouer et courrir dans tous les sens! On a tous partagé des moments extrêmement touchants avec les villageois. Le village inspirait sérénité et bienveillance, avec une cohabitation exemplaire entre différentes religions : hindoue, musulmane et chrétienne. Personnellement, ce voyage a été une réelle remise en question sur le monde, une réelle leçon d'humilité et de partage.

Haïti

Climat

30-33°C la journée, 28-30°C la nuit

Haïti

Localisation

Port-Salut, Sud-Est de Haïti, à 250 km de la capitale Port-au-Prince

Condition de vie

Dodo : dans des lits confortables qu’on a nous-même monté sur le toit parce qu’il faisait chaud à l’intérieur de la maison
WC : 2 toilettes normales
Cuisine : on avait notre propre cuisinière qui avait sa propre cuisine à proximité. Elle nous préparait les 3 repas de la journée (riz, spaghetti, poulet, poisson...)
Douche : Fraîche mais ça ne dérange pas vu qu’il fait chaud dehors
Les enfants étudient sous des tentes, et revenaient chez eux dès qu’il pleuvait.

Haïti

Haïti

Projet

Construction d’une école à 4 salles pour le village Port-Salut. Une salle pour la direction et les 3 autres salles pour donner les cours aux élèves. Le projet Haïti d’HiLAP a commencé en 2012. Cette année, c’était la 5ème école construite à Haïti par HiLAP.
Stage ouvrier : Continuation de la construction de l’école qui avait déjà débutés l’année d’avant. Les fondations et les murs ont déjà été montés. Notre travail était de couler du béton sur les sols, mettre du mortier sur les murs, mettre en place des fenêtres, construire un petit sanitaire à proximité de l’école. Au chantier, on a été encadré par un chef de chantier qui sait assez bien communiquer en français et donc arriver à nous montrer les techniques et les méthodes à suivre sur le chantier.et 2 maçons. On faisait des cours d’apprentissage de français et du coloriage aux enfants du village avec des manuels scolaires qu’on a ramené de France

Paysages

Weekend : Visiter la ville à côté Les Cayes, visiter des petites îles à côtés avec des petits bateaux à moteur, nager dans une cascade à côté du village, pêcher avec des pêcheurs locaux, partir aux concerts et aux fêtes estivales locales, faire du trek.
Le village est très pauvre, les habitants n’ont pas accès à l’électricité, doivent puiser pour avoir de l’eau. Des puits qui ne sont pas nombreux dans ce village. Les commerces sont dans les ruelles du village ou chacuns vendent ce qu’ils viennent de pêcher ou de récolter... Le niveau de vie est assez bas. Certains commerçants et restaurants au bord de la plage profitent de la beauté de leur plage et de la mer des Caraïbes turquoise pour vendre leurs produits aux touristes. Il y a eu même un festival national pendant un week-end.

Haïti

Haïti

Expérience personnelle

Un dépaysement total!! Une petite île des Caraïbes spéciale avec des paysages magnifiques et des plages paradisiaques. Les Haïtiens sont des personnes simples et fortes sympathiques, pendant tout le séjour ces derniers étaient respectueux, reconnaissants et accueillants envers nous. On parlait, jouait et enseignait leurs enfants qui nous guidaient à leur tour aux jolies paysages et cascades à proximité. Divers divertissements propres à leur culture locale nous ont amusé telle que les combats de coqs et de taureaux, des festivals et soirées assez spéciales accompagnés de leur expertise de danse à couper le souffle. Enfin, ce stage humanitaire est une expérience inoubliable qui fait changer sa propre vision du monde et qui encourage le partage, l'humilité, la modestie et surtout la relativité des problèmes journaliers de chaque personne.

Viêt Nam

Localisation

Le projet a toujours lieu dans la province de Hai Duong entourée en rouge sur la map (au sud d’Hanoï à environ 3h de route de la capitale).

Viêt Nam

Climat

Il fait généralement assez chaud (30 degrés) et quelques pluies viennent rafraîchir ces températures de temps en temps, mais rien de méchant.

Condition de vie

Maison sur 3 étages (à disposition uniquement les 2ème et 3ème étages)
2 salles de bains et EAU CHAUDE!!
Repas cuisinés par les maîtresses des écoles des écoles maternelles.

Viêt Nam

Projet

Construction d’une école soit réfection, soit construction totale depuis les fondations.
Cours d’anglais et parfois de Français dispensés aux élèves âgés de 9 à 15 ans.
Peintures, dessins et jeux avec des enfants de 3 à 5 ans

Paysages

Au village de nombreuses rizières, les travailleurs avec leurs chapeaux coniques se rendant dans leurs champs.
En excursion, les rizières en escalier à Sapa, la magnifique baie d’Ha Long, les balades nocturnes autour du lac hoan kiem d’Hanoi, les balades en barque pour admirer les magnifiques grottes de tam coc.

Viêt Nam

Viêt Nam

Expérience personnelle

Le projet a permis à la communauté du village d'avoir une nouvelle école en parfait état et de dé-surcharger les classes des autres écoles du village ! Donner des cours d'anglais a aussi été un plus, tant pour nous que pour les jeunes vietnamiens nous permettant un échange culturel incroyable.

Nicaragua

Climat

Le climat Nicaraguayen est tropical, on le ressent d’autant plus aux mois de juin et juillet puisqu’il s’agit de la saison des pluies. Les températures oscillent entre 25 et 35° selon les endroits.

Nicaragua

Projet

Il y en a trois :
- A Esteli, construction de deux maisons
- A Miraflor, construction d’une maison
- A Condega, habilitation d’une batterie de toilettes dans un centre d’éducation réservé aux jeune femmes, finalisation du système de récupération d’eau de pluie...

Paysages

Le Nicaragua se caractérise par un grand nombre de volcans et de collines, et une jungle très présente. Les étudiants ont l’occasion de grimper des volcans, d’observer des cascades, ou encore de se baigner dans le Pacifique... Le Nicaragua regorge d’endroits magnifiques et les volontaires ont rarement le temps de s’ennuyer.

Nicaragua

Localisation

Tous les étudiants se trouvent proche d’Esteli, la 5e ville du pays. Une dizaine se trouvent directement dans la ville, tandis que 6 autres (potentiellement) vont à une trentaine de km dans une petite ville appelée Condega, et les 4 autres à Miraflor, une communauté rurale proche. Esteli se trouve à l’ouest du Nicaragua, à 4 heures de l’océan Pacifique (en bus) et du grand lac du Nicaragua, il est donc conseillé de partir chaque week-end afin de profiter au mieux de son « voyage ».

Condition de vie

Pour tous les projets, les étudiants sont logés dans des familles locales. Les conditions de vie complètement diffèrentes selon les endroits, malgré quelques similitudes :
- A Esteli et à Condega, les élèves disposent de toilettes / douches traditionnelles, pas à Miraflor. En revanche, il n’y a pas d’eau chaude à Esteli comme à Condega.
La cuisine diffère selon les familles, mais tout le monde aura droit au fameux « gallopinto », le riz aux haricots rouges. Le gallopinto est présent à tous les repas, et régulièrement accompagnés de poulets ou de viandes rouges. Globalement, on mange plutôt bien au Nicaragua, même si le riz s’avère quelque peu rébarbatif au bout de deux mois !
Concernant les lits, il y en a partout, il faudra cependant s’habituer à dormir avec une moustiquaire : oui, il y a beaucoup de moustiques au Nicaragua, et ils ne nous rendent pas toujours la vie facile.
A part ça, au Nicaragua la langue parlée est presque exclusivement l’Espagnol, les locaux parlent très peu anglais.
La population est adorable et très souvent prête à aider les étrangers, bien qu’il faille faire preuve d’un minimum de vigilance afin de ne pas subir de larcins, particulièrement dans les transports en commun. Attention aux taxis cependant, qui tentent d’arnaquer les touristes sans vergogne. De même, ne pas prendre de « touc touc ». De plus, le Nicaragua est le pays le plus tranquille d’Amérique Centrale, puisque les gangs n’y sont pas du tout présents. Il conviendra malgré tout de ne pas se balader tout seul en pleine nuit dans les coins les plus pauvres des différentes villes, bien évidemment.

Nicaragua

Nicaragua

Nicaragua

Expérience personnelle

Le Nicaragua a pour moi été une expérience totalement nouvelle et extrêmement enrichissante. En effet, on vit au rythme de la population locale, on découvre donc une toute nouvelle culture, et une nouvelle partie du monde. Il s’agit également d’une énorme expérience d’un point de vue social, puisque cela nous fait découvrir la vraie pauvreté, et pour ma part cela m’a fait relativiser beaucoup de choses qui arrivent en France par exemple. J’ai également pu progresser en espagnol, ce qui est maintenant un atout non négligeable. Je conseillerais donc à tout le monde de profiter de cette opportunité unique, le Nicaragua est un pays magnifique, regorgeant de choses à découvrir.

Nicaragua